Qerwyn Olwen

Aller en bas

Qerwyn Olwen

Message par TenebreuseGaming le Dim 7 Jan - 17:08

Hors RolePlay :

Je m’appelle Sarah (, Solenne, Rafaëlle) et je suis née le 29 avril 1999 et j’ai donc aujourd’hui, 18 ans. J’ai commencé minecraft en beta 1.7.2 donc avant l’apparition des slenderman et de la nourriture. J’ai parcouru de nombreux serv, restant plus ou moins longtemps, même si en général, le serv meurt avant qu’il me prenne l’envie de changer d’air… J’ai ensuite commencé le rp forum en 2013 environs, et j’y suis encore très active. J’aime écrire, construire, les activités artistiques, vidéoludiques et de jeux de manière générale. Ainsi, je suis passé par des activités sportives, dont le tir à l’arc ainsi qu’artistique avec la poterie. J’ai déjà fait des concours de poésie, paraissant dans un recueil pour une des participations et dans un autre, mais ce dernier étant par un fait commun de mon forum de poésie de base. J’aime les animaux, la nature, signant des pétitions pour la protéger en attendant de pouvoir faire plus.
Je suis en BTS biotechnologie à Paris. J’ai quelques handicaps physiques et mentaux (même si ça fait attardé, mais non, ce n’est pas aussi handicapant) ; trouble attentionnel (dyslexie jusqu’en seconde), pieds plat donc semelles orthopédiques (vachement mal au genou gauche) et il me manque un bout d’os à la jambe droite (ma rotule part parfois en balade). C’est contrariant, mais je peux marcher donc ça va et j’ai mon tiers temps d’examens. Je ne considère pas l’absence d’une dent définitive (si la dent de lait coincé tombe, me faudra un implant) comme un handicape ; je me dis juste que si j’étais un meuble Ikea et ma mère celle chargée de le monter, il devait certainement rester des pièces à la fin.

Mon expérience Rôle Play ? Disons que c’est un de mes modes préférés bien qu’en jeu, j’en ai fait peu, mais que ça me manquait énormément sur le support minecraft.



Role Play :


Qerwyn Olwen
Une Cyedwaig femelle de 20 ans environs, fêtant sont anniversaire le 6 octobre.
Aime dormir, manger, pécher, la nature et d’autres choses diverses et variées.
Vit en solitaire, sans mari ni enfant, une inconnue pour beaucoup, une lame pour d’autres.
Elle reste souvent un vagabond en dehors de son métier bien réel d'assassin, mais prétendra être chasseuse si vous venez l'interroger.



Description de sa personnalité :
Qerwyn est une féline plutôt discrète en temps normal, ayant bien souvent du mal à dormir à cause d’un passé tourmenté. Vous la verrez bien souvent, pensive, en haut d’un arbre à regarder le ciel étoilé comme si un être cher se trouvait déjà là-haut… Elle peut être loyale pour qui sait l’approcher et lui offrir son amitié, mais sa nature la veut agressive envers les inconnus. Elle a des yeux très expressifs, qu’elle essaye donc de cacher, tout comme son physique en général ; ainsi, elle aime les vêtements sombres, à capuche, fin, mais grand comme si elle n’était au final, qu’une ombre. Elle vit ou elle peut, parfois dans une auberge, parfois en pleine nature, au milieu des bêtes auprès duquel elle se sent plutôt proche. Elle fait parfois preuve de scrupule bien que cela reste rare ; on ne peut survivre en étant gentille ou en ayant de véritables sens moraux.
Elle ne tient pas vraiment l’alcool, d’où le fait qu’elle préfère l’éviter et prendre un verre de lait (même si ce n’est pas une commande des plus habituelle) … Mais elle est aussi curieuse, même envers des arts déconseillés ; ce qui lui a déjà valu des ennuis. Elle a aussi tendance à entrer chez les gens de manière peut conventionnelle, la porte étant une entrer trop banal pour elle. Elle aime aussi ce qui brille sans pour autant être avide d’or. Enfin, malgré ses côtés parfois chaotiques pour qui ne la connait pas, elle aime écrire, lire et se plonger dans les activités lui permettant tout simplement d’oublier.



Description physique :
Féline complètement noir, a la rétine rouge foncé et aux iris rouges rubis ; ce qui lui donne un côté menaçant. Comme tous ceux de son espèce, elle a les dents légèrement pointues et les canines dépassant légèrement. Elle a le bout du nez, rose foncé comme le museau d’un félin. Elle est svelte, sans force réelle vu qu’elle est surtout taillée pour l’agilité et les acrobaties. Sa longue queue noire, ses griffes rétractables avec des coussinets aux pieds et aux mains ainsi que ses oreilles félines font d’elle quelqu’un de reconnaissable à visage découvert. Pour quelqu’un de son espèce, elle est bien taillée bien qu’elle puisse paraitre maigre pour les autres, impression renforcée par sa taille de 1m90. Elle possède des cicatrices sous son pelage court, plus ou moins important, qui rappelle juste qu’elle a un jour combattu dans de grandes batailles.
Elle porte bien souvent des vêtements sombres, avec peu d’ornement bien qu’elle possède tout de même un vêtement avec des dorures et des pierres rouge sang incrusté, mais elle le porte rarement afin d’éviter d’attirer des voleurs. Elle est souvent encapuchonnée avec le visage plutôt dissimulé ou seuls ses yeux ressortent réellement. Vêtements incrustés de diverses armes telles que des couteaux qui sortent des manches. Elle a aussi des gants de cuir fin.



Histoire du personnage :

On dit qu’a chaque jour suffit sa peine, on dit de regarder plutôt l’avenir que le passé ou on dit encore que demain sera mieux qu’hier ; mais de quel hier et de quelle peine ces gens parlent ? Le fait de voir les siens mourir ? Sa famille périr ? De voir sa terre natale devenue l’enfer ? Oui, de quelles peines ces gens parlent ? Moi, je connais la peine du survivant quand rien ne reste à part les cendres et la mort.

Mon territoire était une forêt tropicale, brumeuse la plupart du temps, ces forêts où vous vous réveillez avec les oiseaux qui chantent et les panthères qui rugissent. Ma mère et mon père son mort quand j’étais petite, mon parent maternel en me donnant naissance et mon papa, lors d’un accident. J’avais trois ans alors, mais je me souviens de mon grand frère cachant sa tristesse alors que la dépouille de l’être cher retournait à la terre, près d’un jeune chêne. On m’a dit qu’il avait été un grand guerrier, mais on m’a dit aussi que j’étais surement le mal qui l’avait tué. Même si la couleur de ma rétine était anormale pour la grande majorité, bien que l’on m’ait discriminé, cela restait mon peuple. Un peuple à servir et protéger.
Parfois dans mes rêves, le passé et le présent se mélangent ; je revois mon frère de cinq ans mon ainé et son pelage noir tigré de brin foncée, je me revois lui parler et je me rappelle de ce que j’aurais aimé lui dire. Ce n’est pas les batailles qui me restent le plus en mémoire, mais la peine qu’il en résultait. Est-ce pour ça qu’il était si pacifique quand tout le monde restait agressif ?

Je me souviens aussi que j’étais partie de mon village natal à trois ans plutôt qu’à quatre comme le voulait normalement la tradition… D’autre était partie en même temps que moi vers un village formateur, mais sur les cinq qui sont parties, que trois dont moi sont arrivé. Les hommes disent la nature cruelle, mais pourtant, c’est elle qui nous donne la vie et un jour, on doit la rendre pour permettre à d’autres vies de naitre. Cela n’enlève pas la peine, mais ainsi, on ne peut en vouloir à la mort elle-même. Je suis de cette race gardant la haine pour ses ennemis, pour pouvoir agir.

Ma formation a été dure, je ne le cache pas, j’avais un an de moins que les autres, je voyais rarement mon frère qui était à un niveau supérieur de formation… On apprenait à se battre, à se cacher et très rapidement, ceux qui n’apprenaient pas, mourraient une fois sur le terrain. Quand des soldats humains dans la forêt et que vous deviez transmettre des messages à d’autres villages selon la taille de la troupe ennemie, vous ne deviez pas vous faire attraper par ces derniers… Après avoir un peu grandi, on commençait a participé aux attaques qui devenait banales pour nous… Normalement, on doit toujours signaler les ennemis au village ou l’on réside, mais ça, c’était en temps normal. J’ai parfois côtoyé des elfes amis et beaucoup d’allier essayer de nous faire changer, peut être aurions-nous du les écouter ?
« -Tu connais Bedragoth ?
-Grand frère, tu es allez faire quoi encore ? Je parie que tu as encore écouté des voyageurs sans les signaler.
-Et alors ? Je n’avais aucune raison de vouloir leur mort, il passait juste leur chemin, Qerwyn !
-Tu ne sais pas ! Qu’est-ce que tu feras si les supérieurs l’apprennent un jour ! C’est notre devoir de protéger notre territoire !
-Pourquoi, t’irais le dire ?
-Non, bien sûr que non, tu es mon frère… Mais s’il te plait, sois prudent…
-Je le suis toujours !
-Je parle sérieusement ! Je ne veux pas te perdre…
-Je sais…Pardon. »
Sans doute était-ce le seul être à part les bêtes qui ne me rejetait pas. J’avais un tigre blanc nommé Nalah, on me disait que j’aurais pu mieux choisir, qu’elle nous trahirait un jour par son pelage… Mais je m’en fichais, elle me ressemblait quelque part, seule et abandonnée…

J’étais devenue rapidement la meilleure combattante de mon village, comme beaucoup de Cyedwaigs avec les pupilles anormales comme moi apriori… Sans doute, car l’on nous envoyait toujours en premier, prendre le plus de risque alors d’une certaine façon, si on ne veut pas mourir, on a intérêt à être meilleur en tout… Mon frère me disait parfois que je devenais distante après que je sois devenue une combattante accomplie, je le voyais encore moins souvent… Je restais souvent seul, mais je me disais que je n’avais pas besoin d’amis pour être efficace. Parfois, j’avais plus peur pour mon frère que pour moi, me demandant, sans l’exprimer, si j’allais le revoir après la prochaine bataille.

Je me souviens que c’est arrivé rapidement, la maladie… Mon village se mourrait, on ne savait plus quoi faire des corps, de plus en plus de gens trépassaient… Moi, je n’avais rien et je pensais que mon frère aussi ; j’aurais dû le voir plus tôt. L’odeur de la mort, on y goutait à présent au point que les plus gradés prenaient des décisions trop hâtives à mon gout. Je me souviens que des infectés pas encore trop mal en point et des gens en bonne santé comme moi avait été envoyés en mission, attaqué un village ennemi à ce que l’on m’a dit…
…Mais c’était un autre village Cyedwaig, pas encore touché par la maladie. Pour de la nourriture, de l’aide, moi je suis resté en retrait, j’ai été fouetté par mes supérieurs pour ça. Mais pouvais-je sincèrement me battre contre les miens, contre mon village natal ? Non et pourtant, j’étais impuissante, je ne pouvais que voir le désastre se faire, ce monde était-il fou ?

En rentrant, avant mon châtiment, j’étais allé voir ma tigresse… Agonisante, souffrant tellement que, les larmes aux yeux, j’ai décider d’abréger ses souffrances. Après ça, les coups de fouet avaient l’air de caresse, j’avais si mal, pas à mon corps, mais à mon cœur.
Plus tard, alors que j’avais trop peu de nouvelles de mon frère, on avait eu vent de trafiquant et d’esclavagiste. C’est là que j’ai vu mon frère, toussant du sang, qui allait s’en aller, moi le suppliant des yeux. J’aurais dû l’arrêter.
« -Tu sais que je reviens toujours. »
Le sourire aux lèvres. Sans doute était-ce la deuxième fois que j’ai désobéi, plus tard, pour aller voir… Une embuscade, des corps, je l’ai cherché, tant cherché. Je l’ai trouver, protégeant de son corps une petite fille humaine sans doute elle aussi victime des esclavagistes. Elle était morte aussi, malgré son protecteur… Pour son sacrifice auprès d’une « ennemie », personne n’a voulu faire de cérémonie et ainsi, je l’ai enterré seule, tremblante, près du plus bel arbre de la forêt que j’ai pu trouver. A genou à la fin, mes larmes mouillant le sol.
« -Tu m’as dit que tu reviendrais… »
Mais voilà, les promesses ne font pas les actions.

Après ça, tout se passait comme dans un rêve ou un cauchemar, plutôt. On m’a un jour appelé à un village pour combattre des morts qui étaient vivants et j’ai fait ça, sans réfléchir. Je me suis retiré quand on a sonné la retraite alors que mes supérieurs me menaçaient de me tuer, ne me croyant pas. Comment y croire quand on n’a pas vu des cadavres humains dévorer les siens ?
Après, j’ai surtout combattu diverses troupes, trop imposante pour nous, le feu, la mort… Des villages dévaster, sans doute aurait je du mourir le jour ou gravement blessé, je suis tombé dans la rivière d’à côté. Je m’en suis sortie uniquement grâce à un elfe qui m’a vue alors qu’il allait remplir sa gourde. Je ne suis toujours pas satisfait de sa réponse quand je lui ai demandé pourquoi il m’a sauvé… Je ne suis pas satisfait de son « car je n’avais aucune raison de ne pas le faire ». Je crois qu’il était venu avec moi quand j’étais allé constater que mon peuple n’était plus, désespéré… « Vit pour eux », plus facile à dire qu’à faire, mais au moins je me souvenais de ce qu’avais dit mon frère. Je ne pourrais plus espérer sans doute ni ressentir quoi que ce soit de positif, mais je savais qu’au moins, je devais partir. J’ai récupéré des affaires et je suis partie vers ce Bedragoth, arrivant un jour sur ces terres, à Mirdavod. J’y suis arrivé un jour, je fais ce pour quoi je suis née, je n’y suis pas depuis longtemps, mais au moins, je sais que cette terre n’a pas encore brulé.



avatar
TenebreuseGaming

Messages : 41
Date d'inscription : 05/01/2018
Age : 19
Localisation : Brunoy

Récapitulatif personnage
Nom/Prénom: Qerwyn Olwen
Age: 20
Race: Cyedwaig femelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qerwyn Olwen

Message par G1G4BL4Z3R le Dim 7 Jan - 21:02

Bon, n'ayant pas trop le temps malheureusement, je n'ai que survolé ta présentation, et je ne peux que dire qu'elle est très bonnes, d'une part de sa bonne longueur, d'autre part de la diversité du vocabulaire, et enfin de la présence peu ressentie des fautes, mis à part quelques unes qui piquent un peu les yeux ("fêtant sont anniversaire", on dit pas une "chasseuse" mais une chasseresse, "tu es allez" et bien d'autres mais bien répartis)
Tout ça pour dire que j'aime bien, et non ça n'a rien à voir avec le fait que j'ai eu sur un autre serveur un personnage extrêmement semblable au tien nan c'est pas vrai t'es un menteur/une menteuse.
avatar
G1G4BL4Z3R

Messages : 303
Date d'inscription : 12/04/2017
Age : 18
Localisation : Tout de suite à gauche, troisième à droite, puis tout au fond après le rond point, deuxième sortie

Récapitulatif personnage
Nom/Prénom: Rénald Couillac
Age: La petite trentaine
Race: Homme-caméléon

https://www.youtube.com/channel/UCYs2d63gJi_9ohVrqzq-MOg/videos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qerwyn Olwen

Message par TenebreuseGaming le Dim 7 Jan - 21:12

Merci, ça fait plaisir ^^
oui, pour les fautes, malgré mes correcteurs et ma relecture, il y en a encore ^^'

Mais bon, je me méfie de toi, j'ai vue dans la partie vidéo&images que tu est du genre a screener facilement :p donc je t'ai à l’œil, cher maraudeur! (bon, j'avoue que quand j'ai vue "LES NOUVELLES PROUESSES RP", j'ai rie X) )
avatar
TenebreuseGaming

Messages : 41
Date d'inscription : 05/01/2018
Age : 19
Localisation : Brunoy

Récapitulatif personnage
Nom/Prénom: Qerwyn Olwen
Age: 20
Race: Cyedwaig femelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qerwyn Olwen

Message par Almastos23 le Lun 8 Jan - 13:49

J'ai dévoré ta candidature bien qu'il y ai quelques fautes d'orthographe je l'ai adoré

Validé !
avatar
Almastos23
Modérateur
Modérateur

Messages : 328
Date d'inscription : 20/06/2017
Age : 17
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qerwyn Olwen

Message par TenebreuseGaming le Lun 8 Jan - 21:28

merci ^^
j’aie hâte d'être parmi vous pour rp!
avatar
TenebreuseGaming

Messages : 41
Date d'inscription : 05/01/2018
Age : 19
Localisation : Brunoy

Récapitulatif personnage
Nom/Prénom: Qerwyn Olwen
Age: 20
Race: Cyedwaig femelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qerwyn Olwen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum